Forum-Übersicht
RegistrierenSuchenFAQMitgliederlisteBenutzergruppenLogin
Kommunisierung
Gehe zu Seite Zurück  1, 2
 
Neue Antwort erstellen    Forum-Übersicht » Literatur & Leseecke Thema drucken Vorheriges Thema anzeigen
Nächstes Thema anzeigen
Kommunisierung
Autor Nachricht
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Homo 06 Antworten mit Zitat
Gilles Dauvé zur Homosexualität in Berlin zwischen 1900 und 1930:

Zitat:
L’Allemagne est le premier pays où sont apparus des groupements et associations homosexuels, durables et reconnus, jusqu’à leur destruction par le nazisme. C’est là aussi qu’ont eu lieu, de 1919 à 1921, des explosions sociales et des tentatives insurrectionnelles sans équivalent au XXe siècle en Europe occidentale (excepté, dans une moindre mesure, en Italie). Le premier phénomène n’est pas la conséquence directe du second, mais les deux sont liés.

« L’identité homosexuelle s’est construite autour de deux axes : la découverte de soi et le regard de l’autre », a écrit une historienne. Pour nous, si identité il y a, elle s’est construite à partir de situations (communes ou pas) et d’intérêts convergents (ou non), c’est-à-dire à partir de l’existence sociale qui était alors celle des « homosexuels ».

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=1286


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
25. Januar 2017, 20:51 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Flughafenproteste Antworten mit Zitat
Joshua Clover zu den aktuellen Protesten in den amerikanischen Flughäfen:

Zitat:
An airport is a funny thing, one that gives you access to other places but is not much of a place itself. But its underlying character has changed dramatically in the last few decades. If the glamour and hope of flying off for a visit or a new life still cling to the terminals, the airport has become a hub for the workaday circulation of goods at a global level.

This has been peculiarly true since the global downturn of manufacturing in the seventies. In April 1973, Federal Express delivered its first package; four decades later, FedEx has the fourth-largest fleet in existence. By freight it is the biggest airline in the world. At Oakland International, my local airport, the FedEx hangar and logistics hub crouches independent of the two modest passenger terminals, a behemoth with the gravity of a planet. It’s their world; we’re just living in it.

http://www.versobooks.com/blogs/3073-terminal-showdown


Eine französische Version gibt's hier.

_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
31. Januar 2017, 19:33 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag ... Antworten mit Zitat
Neuer Text von Dauvé:

Zitat:
Pays le plus peuplé et le plus puissant d’Europe continentale depuis un siècle, mais n’ayant existé comme État national unifié qu’une première fois entre 1871 et 1945, et une seconde depuis 1989, l’Allemagne a connu aussi les plus grandes insurrections prolétariennes en Europe au XXe siècle (Italie exceptée en 1920-1922), puis l’une des plus féroces contre-révolutions, avant de se retrouver « leader » d’une Union Européenne sans cohésion politique ni force militaire.

Comment Berlin, capitale de tous les extrêmes, coupé en deux pendant quarante-quatre ans, épicentre de la Guerre froide, cœur des contradictions et drames du siècle, reconstruit-il son passé ?

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=1325


Beginn einer mehrteiligen Analyse des syrischen Bürgerkrieges:

Zitat:
Ce texte, qui peut être lu comme une introduction, est le premier d’une suite d’articles à venir sur la guerre civile en Syrie.

Quand, en décembre 2016, le régime de Bachar el-Assad, grâce à l’appui de l’aviation russe et des milices chiites, reprend les quartiers d’Alep-est, qui échappaient à son contrôle depuis 2012, l’opinion publique découvre avec stupeur que le conflit syrien ne se résume pas à des fanatiques habillés de noir décapitant au sabre des militaires américains, à la dérive djihadiste de jeunes belges radicalisés sur Internet ou à des flots de réfugiés venant s’échouer sur les plages turques ou sous les ponts du métro parisien. Ce que l’opinion publique mondiale découvre alors, c’est l’insurrection syrienne, dans le moment même où elle subit sa plus grande défaite.

https://carbureblog.com/2017/02/04/ni-dieu-ni-petrole-pour-une-approche-ouverte-de-la-question-syrienne/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
06. Februar 2017, 14:13 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag anti-travail Antworten mit Zitat
Astarian zum Widerstand gegen die Arbeit:

Zitat:
Il règne une certaine confusion sur la notion d’anti-travail. Ma brochure « Aux origines de l’anti-travail » (Echanges et Mouvement, (2005) n’y échappe pas. La confusion consiste à ne pas spécifier suffisamment la notion d’anti-travail. D’une part, elle consiste à placer dans la même catégorie que l’anti-travail des comportements comme la paresse du salarié, qui cherche normalement à en faire le moins possible, ou comme la préférence pour le chômage (indemnisé) ou la vie à la marge. Ces pratiques de refus du travail de résistance, sont vieilles comme le prolétariat et ne définissent pas l’anti-travail moderne. D’autre part, la confusion consiste à mettre dans la catégorie de l’anti-travail des pratiques de résistances à l’exploitation qui sont en réalité pro-travail, comme le luddisme par exemple. Or je crois qu’il vaut mieux garder le terme d’anti-travail pour les luttes de notre époque (depuis les années 68′) qui montrent que le prolétariat n’est plus la classe qui s’affirmera dans la révolution comme celle du travail hégémonique, comme celle qui rendra le travail obligatoire pour tout le monde et qui remplacera la bourgeoisie à la direction de l’économie.

Pour mieux comprendre la spécificité qu’il faut attacher au terme d’anti-travail, une mise en perspective historique est nécessaire. Précisons qu’on s’intéresse ici aux luttes qui ont lieu dans l’atelier, contre les modalités habituelles du rapport entre les travailleurs et leurs moyens de travail (absentéisme, sabotage, indiscipline en général).

http://www.hicsalta-communisation.com/accueil/quelques-precisions-sur-lanti-travail


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
07. Februar 2017, 01:09 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag ... Antworten mit Zitat
Englische Übersetzung:

Zitat:
There persists a certain confusion around the notion of anti-work. “On the Origins of Anti-Work” (Echanges et Mouvement, 2005) did not escape this fate as well. The confusion consists in not sufficiently specifying the notion of anti-work. On one hand, it consists of placing in the same category as anti-work certain behaviors like worker laziness, which looks to do the least amount of work, or the preference for (compensated) unemployment or living life on the margin. These resistant acts of work refusal are as old as the proletariat itself and do not define modern anti-work. On the other hand, the confusion consists of placing in the same category as anti-work resistant practices against exploitation which are indeed pro-work, like Luddism for example. However, I believe that we should rather keep the term anti-work for the struggles of our time (since ’68) that show that the proletariat is no longer a class which affirms itself in revolution as hegemonic labor and is neither a class which will make work obligatory for everyone, nor will it will replace the bourgeoisie in directing the economy.

To better understand the specificity of the term anti-work, a historical perspective is necessary. It should be noted that we are interested in the struggles that take place in the workplace, against the usual modalities of relation between workers and their means of labor (absenteeism, sabotage, general lack of discipline).

https://ediciones-ineditos.com/2017/02/13/a-few-clarifications-on-anti-work/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
14. Februar 2017, 01:05 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag ... Antworten mit Zitat
Zu Wahlen, Demokratie und Korruption:

Zitat:
Ce qui est insupportable alors, c’est que cela se passe au sommet de l’Etat, qui reste considéré comme le garant de l’intérêt général, et dans le contexte particulier d’une élection présidentielle. Une élection présidentielle, en démocratie, c’est ce moment quasi mystique où s’opère la transmutation d’une personne particulière en garant de l’intérêt du peuple : la personne réelle disparaît sous l’accumulation des bulletins de vote autour de son corps physique, qui se sublime pour incarner la fonction présidentielle. Les bulletins de vote des démocraties modernes sont comme les prières et les sacrifices qu’on adressait autrefois aux Dieux : confortant les dieux, on confortait ce qu’il y a de transcendant dans le corps social, ce qui dans le corps social échappe à tous, et fait loi pour tous, c’est-à-dire qu’on confortait l’aliénation commune. Ainsi en va-t-il des démocraties.

Mais dès lors que le présidentiable apparaît comme étant d’emblée corrompu, l’opération mystique ne peut plus se faire : la victime du sacrifice doit être vierge et pure, sans quoi le sacrifice devient inefficace. On veut être gouvernés par des gens honnêtes.

https://carbureblog.com/2017/02/08/mais-que-demande-le-peuple-penelope/


Zur Bullerei und den banlieues:

Zitat:
Comme toute institution, la police jouit d’une autonomie relative par rapport à ses autorités internes et externes : l’Etat, sa propre hiérarchie. Cette autonomie existe à tous les niveaux : dans la rue, au niveau du commissariat, comme au niveau de la Préfecture, la police défend ses propres intérêts, comme corporation et comme institution. Mais elle est toujours dépendante de l’Etat. Comme corporation, elle dépend des moyens matériels et légaux que l’Etat lui accorde, comme institution, elle dépend de sa justification idéologique par l’Etat, de ce qu’on nomme doctrine en matière de sécurité.

Cette doctrine elle-même s’appuie sur une appréciation générale de la situation par l’Etat, de son point de vue. C’est une forme théorique et stratégique, qui s’appuie sur les présupposés de l’Etat, à savoir d’une part sa propre légitimité, d’autre part sa spécificité qui est de mettre en forme, selon les catégories opérantes pour lui, c’est-à-dire sous la classe dominante, les rapports entre les classes. La police, à son niveau, qui est celui de la violence considérée comme légitime, est chargée de maintenir ce rapport de classe dans une forme déterminée, qui est choisie par l’Etat.

https://carbureblog.com/2017/02/17/note-sur-la-police-et-les-banlieues/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
17. Februar 2017, 18:52 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Übersetzung Antworten mit Zitat
Englische Übersetzung des Texts zu den Bullen und den Vorstädten:

Zitat:
Like any institution, the police enjoy a certain amount of relative autonomy in relation to its internal and external authorities: the State has its own hierarchy. This autonomy exists at all its levels: in the streets, at the police station and at the regional level the police defend their own interests as a corporation and as an institution. As a corporation, it depends on the material and legal means which the State accords it and as an institution, it depends on ideological justification from the State, by what is known as its security doctrine.

This doctrine bases itself on a general appreciation for the situation of the State, from its point of view. This is a theoretical and strategic form, based on the presuppositions of the State, taking into consideration its own legitimacy, and on the other hand its specificity in bringing into form, according to its operative categories, class relations under the dominant class. At its level the police, with its legitimized violence, is entrusted with the maintenance of these class relation in a form determined by the State.

https://ediciones-ineditos.com/2017/02/20/notes-on-the-police-and-the-banlieues/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
20. Februar 2017, 19:28 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Übersetzung Antworten mit Zitat
Deutsche Übersetzung:

Zitat:
Wie jede Institution geniesst die Polizei eine relative Autonomie bezüglich ihrer internen und externen Autoritäten: dem Staat, ihrer eigenen Hierarchie gegenüber. Diese Autonomie existiert auf jeder Ebene: auf der Strasse, im Polizeiposten genau wie im Polizeipräsidium verteidigt die Polizei ihre eigenen Interessen, als Stand und als Institution. Doch sie ist stets vom Staat abhängig. Als Stand hängt die von den materiellen und rechtlichen Mitteln ab, welche der Staat ihr zugesteht, als Institution von ihrer ideologischen Rechtfertigung durch den Staat, von der sogenannten Doktrin in Sicherheitsfragen.

Diese Doktrin stützt sich selbst auf eine allgemeine Einschätzung der Situation durch den Staat, auf seinen Standpunkt. Es ist eine theoretische und strategische Form, die sich auf die Voraussetzungen des Staates stützt, und zwar einerseits auf ihre eigene Legitimität, andererseits auf ihre Besonderheit, welche es ist, den Klassenverhältnissen entsprechend gemäss ihm wirksamen Kategorien, d.h. unter der herrschenden Klasse, Form zu geben. Die Polizei ist auf ihrer Ebene, welche jene der als legitim betrachteten Gewalt ist, dafür verantwortlich, dieses Klassenverhältnis in einer bestimmten, vom Staat entschiedenen Form aufrechtzuerhalten.

http://kommunisierung.net/Anmerkungen-zur-Polizei-und-den


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
22. Februar 2017, 14:21 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neuer Text von Tristan Leoni Antworten mit Zitat
Tristan Leoni zum Militär:

Zitat:
Nous sommes paraît-il « en guerre ». Dans ces rues de Paris où a résonné le tac-tac caractéristique de l’AK47, les militaires déambulent paisiblement. La guerre – civile, continentale ou mondiale – refait progressivement surface dans le champ des possibles des Européens. L’habitude en a été perdue, elle se retrouvera.
Mais, pour ce qui est de comprendre ou d’analyser la période, les patrouilles de soldats ont un effet déformant ; elles font resurgir fantasmes, imprécations et caricatures datés : complot, kaki, contrôle, coup d’État, dictature, encasernement de la société, etc. La rhétorique de tract, comme celle des médias, est en ce domaine faite de clichés et de surenchère. Tout devient militarisme comme tout peut être fascisme.
L’armée serait partout, mais reste un corps étrange et mal connu. Si elle n’est plus ce lieu de passage obligé pour des générations de jeunes hommes, elle n’est pas pour autant un corps isolé du reste de la société – elle en est un des reflets. La comprendre, ou du moins ne pas trop se méprendre à son sujet, ne nous paraît pas inutile, y compris pour penser la révolution.
Nos questionnements se concentrerons sur celle que nous côtoyons quasi quotidiennement, l’armée française. Un cible de choix puisqu’elle passe pour être une des plus puissantes de la planète, et l’une des rares capable de projeter ses troupes à des milliers de kilomètres. Nous verrons qu’entre le discours et la réalité existent toutefois quelques nuances.

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=1348


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
08. März 2017, 15:39 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neuer Text von Dauvé Antworten mit Zitat
Text von Dauvé über reaktionäre Männerbünde in Deutschland:

Zitat:
L’Allemagne est au XXe siècle le pays d’Europe où les contradictions sociales et politiques ont éclaté avec le maximum de violence, et également celui qui a connu jusqu’en 1933 les partis socialistes/communistes et les syndicats les plus puissants des pays industriels. Or ce mouvement ouvrier, centré sur la défense du travail, a rarement intégré les questions des rapports entre homme et femme, entre adulte et jeune, l’éducation, la sexualité, les mœurs, l’art, etc., tout ce que recouvre « le mode de vie ». Détachés des enjeux fondamentaux, et d’abord des rapports de classe, certains sujets essentiels – comment on mange, dort, se nourrit, se déplace… – ont été renvoyés du centre à la périphérie par le mouvement social, et la vie quotidienne s’est vue réduite à la vie privée.
Dissociées de leurs causes profondes, les contradictions n’en éclataient pas moins, sous divers avatars : revendication de la liberté des mœurs, de l’égalité des sexes ou de l’autonomie individuelle, mais aussi parfois réinvention de schémas conservateurs, à commencer par la hiérarchie des sexes. L’une de ces manifestations a consisté à affirmer une identité masculine séparée des femmes et contre les femmes, et ce n’est pas un des moindres paradoxes qu’elle soit née d’une sécession, voire d’une révolte, de la jeunesse

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=1467


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
02. April 2017, 12:07 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Alain im Radio Antworten mit Zitat
Radiosendung mit Alain von TC:

Zitat:
Une analyse du populisme degôche (Mélenchon), keynésien, « patriote » et interclassiste, et de droite (Marine Le Pen) – avec Alain de Théorie Communiste

Avec une analyse du populisme degôche comme successeur du « programmatisme » (ouvriérisme), s’achevant au cours des années 1970 du fait d’une crise du fordisme et d’une restructuration du capitalisme, et au « démocratisme radical » (altermondialisme), s’achevant au cours des années 2000 du fait d’un regain de crise du capitalisme mondial en 2008, forme nouvelle mais récupérant des éléments de ces cycles de luttes. L’émission s’achève sur une définition de la communisation comme théorie et comme processus historique [1 heure]

http://sortirducapitalisme.fr/207-analyse-critique-du-populisme


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
17. April 2017, 20:56 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neue Texte Antworten mit Zitat
Texte über Syrien auf Carbure:

Zitat:
Dans la crise actuelle du capital, dans les formes qu’elle prend, ce qui se passe en Syrie n’est pas un phénomène marginal. Le début de la crise syrienne en 2011, après la crise de 2008 et dans la suite des « Printemps arabes » devrait suffire à nous rappeler que ce qui s’est produit en Syrie n’a rien d’accidentel. Il nous faut comprendre la situation syrienne pour elle-même, car tout ce qui existe existe de manière particulière, et les rapports entre l’Etat et le capital ne peuvent se résumer à des formules générales, telles que « la baisse du taux de profit » ou « la domination d’une classe sur les autres ». Si ces généralités peuvent être « vraies », ce n’est que d’être comprises dans leur réalité. Etudier spécifiquement le cas syrien, c’est se donner des outils théoriques pour comprendre ce qu’est la guerre civile telle qu’elle est, non comme l’épouvantail du chaos social qu’agitent les amoureux de l’ordre ou comme fantasme révolutionnaire de l’écroulement du vieux monde, mais comme une chose qui se produit bel et bien dans la crise du capital, et qui en tant que tel peut et doit être compris théoriquement.

https://carbureblog.com/2017/05/11/etat-societe-et-guerre-civile-en-syrie/


Und eine Antwort an die konkret:

Zitat:
Während unserer manischen Phasen kommt es bisweilen vor, dass wir einfach unbedacht und willkürlich irgendwelche Zeitschriften kaufen. So sind wir auf die Rezension des Buches Kalifat und Barbarei in der konkret Nr. 4/17 gestossen. Sie wurde von Friedrich C. Burschel geschrieben, er ist Journalist und Mitarbeiter der Rosa-Luxemburg-Stiftung. Wenn der Staat seine Dienste zur Verteidigung der Demokratie benötigt, ist er als guter Demokrat selbstverständlich zur Stelle, so war er z.B. Leiter der Landeskoordinierungsstelle „Bayern gegen Rechtsextremismus“.

Unglücklicherweise leidet er offensichtlich an akuter Dyslexie, denn er glaubt tatsächlich, es gehe dem Autor darum, „beim IS emanzipatorische Elemente […] herauszuarbeiten“. Der Autor kommt jedoch auf S. 83 zu folgendem Schluss: „ Als Tagtraum und neue Phase eines Albtraums kann diese gigantische, reaktionäre ZAD rund um den Tigris und den Euphrat nur als monströse Variante einer kapitalistischen Weltordnung verstanden und bekämpft werden, dessen Feind sie vorgibt zu sein.“ Eine Lobrede tönt definitiv anders.

http://kommunisierung.net/Die-erschutternde-Nuchternheit-der


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
13. Mai 2017, 10:27 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Il lato cattivo Antworten mit Zitat
Französische Übersetzung des Leitartikels der Nr. 2 von Il lato cattivo:

Zitat:
Le même Graeber n’a pas laissé échapper l’occasion de plaider la cause de la «révolution en marche» au Rojava: «En 1937, mon père s’est porté volontaire pour combattre dans les Brigades internationales pour défendre la République espagnole. […] Les révolutionnaires espagnols espéraient créer une société libre qui serait un exemple pour tout le monde. Au lieu de cela, les puissances mondiales ont décrété une politique de « non-intervention » […] même après que Hitler et Mussolini, prétendument d’accords sur une non-intervention, aient commencé à engager des troupes et à fournir des armes pour renforcer le camp fasciste. Le résultat a été des années de guerre civile qui ont pris fin avec l’écrasement de la révolution et quelques-uns des plus sanglants massacres d’un siècle sanglant. Je n’ai jamais imaginé que la même chose pouvait se reproduire dans ma propre vie. […] La région autonome du Rojava, telle qu’elle existe aujourd’hui, est l’un des rares points lumineux — même très lumineux — issus de la tragédie de la révolution syrienne. […] S’il existe un parallèle à faire aujourd’hui avec les prétendus dévots et meurtriers phalangistes de Franco, ce ne pourrait être qu’avec l’État islamique. S’il y a un parallèle à faire avec les Mujeres Libres d’Espagne, ce ne pourrait être qu’avec les femmes courageuses qui défendent les barricades à Kobané. Est-ce que le monde et — cette fois-ci plus scandaleusement encore — la gauche internationale vont vraiment être complices en laissant l’histoire se répéter?» (Why is the world ignoring revolutionary kurds in Syria?, in «The Guardian», 8 octobre 2014). Pour une fois, nous nous retirons de la polémique. Graeber n’est pas un «récupérateur», et a l’air de croire aux foutaises qu’il écrit; tout simplement, il parle au nom des classes moyennes dont il une expression. Que le mode de production capitaliste puisse être quelque chose de plus qu’une politique ou, dans le meilleur des cas, un rapport de distribution, cela ne l’effleure nullement. Chaque limite du mouvement Occupy et de tout ce qui, des Alpes aux Andes, peut vaguement lui ressembler représente à ses yeux une nouveauté et un signe de force. Et Graeber n’est que la partie émergée de l’iceberg composé de toute une bande – dont font aussi partie des camarades plus proches et généralement moins naïfs – manifestement peu stimulée par l’hypothèse que le bouleversement révolutionnaire des rapport sociaux actuels, puisse et doive être autre chose que la simple et miraculeuse ubiquité d’Occupy – ou d’autres «mouvements sociaux» – dans le temps et dans l’espace.

http://dndf.org/?p=15865


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
15. Mai 2017, 10:41 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neue Texte von Dauvé und Astarian Antworten mit Zitat
Dauvé zur Arbeit:

Zitat:
La moitié de la population mondiale est devenue urbaine et, contrairement à l’exode rural d’antan qui transformait les paysans en ouvriers, très peu des ruraux déracinés désormais entassés dans les banlieues de Mumbai trouveront un emploi régulier. Cela n’empêche pas l’emprise du travail sur leur vie. L’obligation de se salarier pour vivre pèse sur celui qui n’a pas d’emploi comme sur celui qui a eu « la chance » d’être embauché. Les quartiers populaires de Dakar vivent chaque jour sous la contrainte de la dépense quotidienne : trouver le petit boulot qui apportera l’argent pour acheter à manger d’ici le soir. Une minorité de la population mondiale reçoit un salaire, et une minorité encore plus réduite bénéficie d’un contrat en bonne forme, avec salaire fixé – et dûment versé – et droits du travail relativement respectés : le salariat n’en domine pas moins. Pour reprendre une formule situationniste, le travail est devenu plus visiblement ce qu’il était déjà essentiellement.

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=1576


Astarian und R.F. zur Mittelklasse:

Zitat:
The proof of the pudding is in the eating, dit un proverbe anglais (la preuve du pudding, c’est de le manger). La preuve de la classe moyenne, ce sont ses luttes. Ce sont elles qui nous ont amenés à examiner pour elle-même la question de la CMS. Dans des mouvements sociaux comme ceux d’Iran en 2009, d’Israël en 2011, de Turquie 2013, de Hong Kong en 2014, etc., nous assistons à des protestations massives de larges fractions de la classe moyenne salariée contre les conditions économiques et sociales où les mettent les modalités actuelles de l’accumulation du capital (crise économique, mondialisation, bulles immobilières, péréquation biaisée, etc.). Il faudra caractériser ces luttes, évaluer leur degré de « pureté de classe ». Car le prolétariat s’y associe fréquemment, parfois de façon massive (Tunisie et Egypte , 2011), parfois de façon plus limitée (Oaxaca 2006, Vénézuela 2014, France 2016).

Il est impossible d’ignorer les luttes de la CMS, surtout à l’époque actuelle. Partout dans le monde, elles donnent lieu à des manifestations monstres et spectaculaires qui font pâlir d’envie militants et activistes. Elles sont parfois d’une grande violence et, tout « petits-bourgeois » qu’ils soient, les manifestants font preuve d’une audace et d’un courage remarquables pour défendre leur cause. Enfin, il arrive qu’elles soient victorieuses, comme lorsqu’elles obtiennent la chute de Ben Ali ou de Moubarak. Il faudra analyser les conditions et le contenu réel de ces victoires.

http://www.hicsalta-communisation.com/accueil/menage-a-trois-episode-1#more-1456


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
02. Juni 2017, 13:14 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Vietnam Antworten mit Zitat
Neuer Text auf der HP von Chuang über wilde Streiks in Vietnam:

Zitat:
But is this really the beginning of something new? The radical alternatives that Friedman imagines are not, he admits, being discussed, debated or fought for within China. The situation is not excellent. In Vietnam, a closer look at wildcat strikes reveals that they may be stuck going nowhere. Such strikes have become a de facto accepted and established practice in Vietnam. In the mid-1990s, the state and its organs were nervous about strikes, but the government has gradually become more relaxed about them. Now, they are seen as an ordinary part of industrial relations, so long as they don’t make demands beyond their immediate workplaces. Consequently, very few strikes go beyond bread and butter issues. As in China, they are ‘explicitly revindicative in nature,’ making ‘very specific, local demands of existing powers’.[26] And despite being ‘remarkably successful’ in achieving at least one of their immediate demands, ‘they are also short actions that lead to quick fixes. The result is that the problems repeat themselves, and workers have to make the effort to strike again and again to meet basic demands’.[27] This is collective bargaining by riot, but without any lasting impact.

http://chuangcn.org/2017/05/dinh-cong-tu-phat-wildcat-strikes-in-post-socialist-vietnam/


Französische Übersetzung auf dndf.

_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
02. Juni 2017, 23:22 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neuer Text Antworten mit Zitat
Einige Überlegungen zu den Präsidentschaftswahlen in Frankreich:

Zitat:
Les élections présidentielles de 2017 en France ont été ce qu’on pourrait appeler une petite conjoncture : une structure sociale en crise s’effondre sous le poids de ses contradictions, et, dans le même moment et pour les mêmes raisons, parvient à se rétablir, non sur des bases nouvelles, mais en correspondant plus encore à ce qu’elle était auparavant. C’est une mise en adéquation à la situation telle qu’elle peut être appréhendée par cette structure : la crise formulée dans ses propres termes et résolue dans ses propres termes. Autrement dit, c’est un tour de vis et un retour à l’ordre, là où une « grande » conjoncture se caractériserait par l’impossibilité de le rétablir.

Comme un chat qui retombe sur ses pattes, la classe politique française, à travers l’éclatement des deux partis qui se partagent le pouvoir depuis quarante ans et font l’objet de critiques de plus en plus pressantes, est parvenue, face aux populismes de droite comme de gauche, à rester aux affaires. Parler de recomposition n’y change rien : ce qui s’est passé, sous les dehors d’un « grand chambardement », revient à entériner dans les faits et à accentuer ce qui faisait le fond de la crise de légitimité de la politique en France : le système de l’alternance en revient à un régime de parti unique, appliquant une politique unique.

https://carbureblog.com/2017/06/05/macron-classe-moyenne-et-politique-reflexions-sur-la-presidentielle-2017/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
05. Juni 2017, 19:10 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Zu Endnotes Antworten mit Zitat
Artikel im n+1 Magazine zu Endnotes:

Zitat:
This antinormative stance is part of what makes Endnotes so fascinating: surely there has never been such a sober magazine of the ultraleft. Its pages are completely empty of exhortations, special pleading, and wishful thinking. The contrast with most political writing is clear, and reading the journal makes one aware of how much left-wing writing traffics in vague optimism. But in the very success of their criticism, the editors place themselves in a rigor trap, where it is hard to see how their own politics could survive the same kind of withering analysis they apply to others. Bernes writes quite reasonably, for example, that it is “politically non-workable” to expect that “15 percent or so of workers whose activities would still be useful [after the revolution] would work on behalf of others.” But he believes, with the Endnotes collective, that communism is somehow workable. It is as if someone has given you a dazzling lecture on the dangers of drinking coffee before offering you a line of coke.

https://nplusonemag.com/issue-28/reviews/the-bleak-left/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
19. Juni 2017, 00:13 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Mittelklasse, Teil 2 Antworten mit Zitat
Teil 2 zur lohnabhängigen Mittelklasse:

Zitat:
Comment comprendre la hiérarchie des salaires de l’ouvrier à l’ingénieur ? Le capital paie-t-il plus cher ce dernier parce que la production de sa force de travail est plus onéreuse que celle de l’ouvrier ? BEM répondent oui et non. Pour eux, la hiérarchie des salaires n’est pas entièrement justifiée par les écarts de valeur entre les différentes forces de travail. Le capital paie la force de travail de l’ingénieur à sa valeur (le coût de sa reproduction), mais il ajoute un supplément, qu’ils analysent comme une rétrocession de plus-value. Les travailleurs productifs de la CMS consacrent une partie de leur journée à reproduire la valeur de leur force de travail, et la valeur qu’ils produisent au-delà est, par définition, de la plus-value. Une partie de cette plus-value est rétrocédée à la CMS. Pour les travailleurs non-productifs de la CMS, la rétrocession se fait au travers de mécanismes redistributifs impliquant entre autres l’État.

http://www.hicsalta-communisation.com/accueil/menage-a-trois-episode-2


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
21. Juni 2017, 16:44 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neuer Text auf Spanisch Antworten mit Zitat
Neuer Text von einem spanischsprachigen Genossen (den ich nicht gelesen habe, da mein Spanisch zu schlecht ist):

Zitat:
El texto del grupo francés Négation, «El proletariado como destructor del trabajo» (1972) es un documento excepcional que pertenece claramente a la primera de esas dos categorías. De ahí que no sólo consiga separarse serenamente de su pasado, sino que siga siendo a día de hoy un extraordinario ajuste de cuentas con toda clase de candidatos presentes y futuros a prolongarlo. La excepción, sin embargo, confirma la regla, y es regla general de la (pre)historia que excepciones de este calibre no queden impunes, lo que explica la paradoja de que apenas publicado, un texto tan visionario y vigoroso quedara sepultado bajo un espeso y duradero manto de silencio.

http://dndf.org/?p=16013


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
03. Juli 2017, 18:52 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Mittelklasse Antworten mit Zitat
Neuer Text von Astarian und R.F. zur Bewegung gegen die "Loi Travail" und der Rolle der Mittelklasse:

Zitat:
La loi El Khomri correspond à une situation générale de pénurie de plus-value qui se traduit de manière double. À la demande patronale d’accords plus souples et moins coûteux, s’ajoute la question de l’intégration des syndicats qui sont moins coopératif avec le patronat. Même ceux-ci – bien que dans une moindre mesure par rapport aux syndicats «d’accompagnement» – vivent principalement de transferts de valeur qui se font directement par les contribution patronales au «dialogue social» (fonds paritaires dédiés au financement des organisations syndicales et d’employeurs) et indirectement par l’État à différents niveaux (régions, collectivités locales), et sous différentes formes (versements, décharges syndicales, etc.). Les cotisations des inscrits ne constituent qu’une faible partie du budget des syndicats. Aussi modestes que soient ces portions de plus-value dans les bilans des entreprises, le patronat essaie de faire des économies dans tous les sens. Pourquoi dès lors continuer à financer des syndicats pas assez «collaboratifs» alors que les profits sont insuffisants?

http://www.hicsalta-communisation.com/accueil/menage-a-trois-episode-3


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
22. Juli 2017, 01:52 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Lohnabhängige Mittelklassen Antworten mit Zitat
Radiosendung mit Alain C. vom Blog Carbure über die Rolle der lohnabhängigen Mittelklassen:

Zitat:
Les classes moyennes salariées peuvent parier sur un cheval néolibéral (Macron) ou un cheval altercapitaliste (Mélenchon), elles n’en sont pas moins globalement des défenseuses du capitalisme, du compromis capital-travail, de l’Etat et de sa classe politique, et cela alors même qu’elles se prétendent des représentants des classes populaires lorsqu’elles mènent leurs luttes soi-disant anticapitalistes (Occupy, Nuit Debout, etc.). Cette position structurellement contre-révolutionnaire n’est pas un effet du hasard, mais découle de leur rôle d’encadrement du prolétariat et du procès de production capitaliste, ce qui leur confère un sursalaire et une autorité, assurant leur fidélité au capital et son Etat en même temps que leur séparation d’avec l’ensemble du prolétariat. Loin de se contenter d’une dénonciation rituelle de l’interclassisme, cette émission vise à une analyse radicale des classes moyennes salariées et son rôle contre-révolutionnaire en tant que classe, mais dont des membres peuvent devenir révolutionnaires – avec Alain de Carbure.

http://sortirducapitalisme.fr/231-entre-macron-et-melenchon-les-classes-moyennes-salariees


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
30. August 2017, 19:14 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Dauvé zur Arbeit Antworten mit Zitat
Auszug aus Dauvés neuem Buch:

Zitat:
Quand un escroc apporte du travail, du revenu, et donc du « sens », à une communauté en perdition, même si c’est provisoire et fallacieux, cela pose la question de ce que signifient production et travail. Les chômeurs de la Sarthe faisaient confiance à Ph. Berre parce qu’il leur apportait une socialisation, un rôle, un statut, une reconnaissance. Qu’est-ce qui est utile ? inutile ? fictif ? réel ? rentable ou non ? Ce bout d’autoroute était-il plus ou moins absurde que les « vraies » autoroutes ? Quel travail mérite d’être qualifié de « gaspillage » ? Au-delà de la dure vérité du travail (il crée des objets, rapporte du revenu et est généralement pénible), quelle est sa réalité ?

http://www.troploin.fr/node/91


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
03. September 2017, 13:20 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Astarian zum Wert Antworten mit Zitat
Interview mit Bruno Astarian anlässlich seines neuen Buches bei Entremonde:

Zitat:
Le principal point qui ne manquera pas de choquer, c’est que je récuse la notion de travail abstrait, notion à mon avis métaphysique, mais qui a sa raison d’être dans la problématique marxienne et marxiste. Quand Marx dit que toutes les marchandises sont comparables entre elles parce qu’elles contiennent la même substance, résultat d’une activité, d’une dépense de force humaine sans qualité, il appelle parfois cette dépense « travail abstrait », dont il fait aussitôt une substance qui logerait dans la marchandise. Il veut dire en fait travail en général (quand on a fait abstraction de toutes ses qualités particulières de plombier, de ferronnier, etc.). Marx lui-même n’emploie presque pas, et de façon hésitante, le terme « abstrait » : parfois il l’utilise, parfois non. Ce n’est pas très important pour lui. C’est après, seulement, que des théoriciens ont monté ce concept en épingle et rempli des bibliothèques entières pour savoir ce qu’est le travail abstrait. Selon cette conception, le travail en général se cristallise dans la marchandise et devient du travail abstrait : dans la société marchande, l’activité productive inclut le travail abstrait, autrement dit produit de la valeur. Parler de travail abstrait, c’est dire qu’il y a une dépense générale de force humaine. Laquelle exactement ? Les auteurs divergent, mais la ligne générale, c’est que le travail abstrait résulterait d’une dépense de force humaine. Pour moi, c’est une conception physiologique de la création de valeur.

https://ddt21.noblogs.org/?page_id=1698


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
10. September 2017, 14:53 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Werttheorie Antworten mit Zitat
Einführung in die Marxsche Werttheorie:

Zitat:
Il s’agira d’abord pour nous de proposer une introduction à la théorie marxienne de la valeur. Fruit d’un travail de plusieurs décennies dont un nombre extrêmement important de manuscrits en sont les témoins, la théorie marxienne de la valeur se présente sous sa forme définitive dans Le Capital.

On peut concevoir cette théorie comme le résultat d’une discussion critique avec les théoriciens classiques de l’économie (Ricardo, Smith et bien d’autres). Pour se donner une idée du travail préparatoire de Marx et de la façon dont il dialogue avec les économistes, classiques comme vulgaires, on peut lire par exemple les Théories sur la plus-value.

Les catégories utilisées par Marx dans ses travaux de critiques de l’économie politique connaîtront une grande postérité dans le marxisme. Ainsi, « valeur », « plus-value », « plus-value absolue », « plus-value relative », « capital constant », « capital variable », « composition organique du capital », etc. sont des termes que l’on retrouve fréquemment dans la littérature marxiste.

http://dndf.org/?p=16486


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
08. November 2017, 14:03 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Loi Travail Antworten mit Zitat
Kritik eines Vorworts eines Buches über die Bewegung gegen die Loi Travail:

Zitat:
L’unionisme de gauche identifie en un seul et même continuum les anars et antifas, les syndicats, Mélenchon – promu au passage signe électoral du renouveau de la « vraie » gauche, les luttes de femmes et les luttes contre les violences racistes et policières, sans jamais se demander ce que veulent les uns et les autres, sans écouter ce qu’ils disent en particulier, comment ils se rapportent les uns aux autres, et en posant sans cesse le présupposé de l’Union, sacrée et majuscule. L’intersectionnalité poussée au comble de l’inclusivité articulatoire, en somme. L’analyse est la grande cuillère qui doit touiller la bouillie ainsi constituée pour lui donner sa belle consistance homogène.

Mais les rapports entre ceux qui luttent contre les violences policières et la gauche ne sont pas aussi idylliques (on se souvient de l’embrouille entre la famille d’Adama Traoré et Ruffin, sans même parler des positions plus qu’ambiguës de Mélenchon sur les violences policières), pas plus que n’ont été idylliques les rapports entre Nuit debout et les « casseurs », ni les relations entre les syndicats et les anarco-totos (il est passé où le SO de la CGT, et ses matraques, dans l’analyse unifiante ?), ni d’ailleurs les rapports entre les syndicats et Mélenchon, qui aimerait avoir la direction politique des luttes, ni même entre le « Front social » (cette expression magnifiée de « la base » sous – discrète – étiquette syndicale) et les directions syndicales, etc. Et le bloc gauchiste lui-même n’est pas très homogène, entre les gentils réformistes de Nuit debout, les enragés révolutionnaires proches du Comité invisible et les inévitables jeunes trotskistes…

https://carbureblog.com/2017/11/15/quand-le-cortege-de-tete-fait-de-la-politique-considerations-acides-sur-une-preface/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
17. November 2017, 00:38 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neuer Text auf Carbure Antworten mit Zitat
Das Prinzip der Ungewissheit, Klassenkampf und Theorie:

Zitat:
Aux débuts de la physique contemporaine, Heisenberg formula le fameux « principe d’incertitude », mieux nommé « principe d’indétermination », qui postule qu’on ne peut connaître simultanément la vitesse et la position d’une particule donnée. Si par métaphore nous devions reprendre ces termes, le principe d’indétermination propre à notre démarche théorique pourrait se résumer en ceci qu’il nous est devenu impossible de saisir simultanément la situation objective du prolétariat dans le capital et son devenir révolutionnaire, alors même que c’est la tâche théorique que nous nous sommes assignés. Cette impossibilité est similaire à la situation de la classe elle-même, à son impossibilité propre. La théorie de la communisation est une théorie de la rupture, elle ne peut être scientifique : elle est emportée dans le mouvement de son objet et contient toutes les contradictions et les apories qui lui sont propres. La fin de son objet est sa fin propre. C’est une théorie aussi impossible que l’est le prolétariat, cette impossibilité est l’objet de ce texte.

https://carbureblog.com/2017/11/23/principe-dincertitude-lutte-des-classes-et-theorie/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
25. November 2017, 12:06 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Verschwinden der Arbeiterbewegung Antworten mit Zitat
Essay zum Verschwinden der Arbeiterbewegung:

Zitat:
The kind of arguments that Sinistra Critica and Endnotes propose, with their emphasis on discontinuity, are important. They have the merit of registering important changes that much of the far left ignores, denies or minimizes. Today most radicals have little sense of the present as a moment in history with distinctive features and how these differ from the contours of previous periods. Adherents of the revolutionary left are more likely to have definite views about such matters. However, on the far left the present is often understood in relation to whichever momentous historical events a political current treats as most important (the Russian Revolution, the Spanish Revolution, the Chinese Revolution…). The era in which we live is rarely recognized as a period that is profoundly discontinuous with the years c. 1840-1970 during which the traditions of the revolutionary left took shape. That’s one reason why absurdities like socialists in Texas reading about Lenin for guidance in building their organization are not uncommon today. With too much of the far left intellectually imprisoned in archaic thinking, there’s value in stressing that the workers’ movement and the political horizon linked with it are now truly in the past — but also that capitalism, the working class, class struggle, bureaucratic mass organizations born of the workers’ movement, and the potential for a self-governing society are still features of the crisis-ridden world we’re trying to change.

http://salvage.zone/online-exclusive/what-happened-to-the-workers-movement/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
23. Januar 2018, 16:47 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Neue Texte Antworten mit Zitat
Erster Teil der französischen Übersetzung der Einleitung der letzten Nummer von Il lato cattivo:

Zitat:
Au cours des quatre rencontres consacrées à la présentation du deuxième numéro de « Il Lato Cattivo », nous avons tenté d’esquisser les contenus de la revue, ainsi que son orientation générale sous-jacente, de la façon la plus synthétique et adéquate à l’exposition orale. La forme même de la rencontre publique imposait un travail d’écrémage sur les matériaux de départ ; il en est ressorti un digest sûrement schématique et assez appauvri : pour dire tout ce qu’on aurait voulu dire, il nous aurait fallu une journée entière ; et pour le dire de la façon la plus satisfaisante, il aurait fallu de nouveau avoir recours à la parole écrite – qui a certainement beaucoup de défauts, mais permet une marge de réflexion et une recherche de la bonne formule que la parole parlée ne concède pas. L’exercice s’est révélé tout de même stimulant. Il en a été ainsi pour ceux qui se sont préparés et ont exposé, et – on l’espère – également pour ceux qui ont eu la patience d’écouter. Quoi qu’il en soit, le brouillon initial a été ultérieurement retravaillé en tenant compte, d’une part, des évolutions les plus récentes intervenues à différents niveaux et, d’autre part, des interventions faites par certains camarades au cours des rencontres – questions et remarques qui nous ont parues justifier des éclaircissements et des précisions ultérieures, ou tout simplement la reformulation écrite des réponses déjà fournies à l’occasion des présentations. Ce qui suit est donc un petit condensé des rencontres de novembre 2016 (Turin et Milan) et mars 2017 (Rome et Viterbe), de ce qui y a été dit et des réactions suscitées. Nous espérons qu’il s’avère utile, aussi bien pour ce ceux qui étaient là que pour ceux n’y étaient pas.

http://dndf.org/?p=16716


Englische Übersetzung einer leicht veränderten Version des dritten Kapitels von Dauvés De la crise à la communisation:

Zitat:
What follows is a long essay by the French communization theorist, Gilles Dauvé. It is a long read, a read which varies in content and tone but a text which masterfully summarizes the communist critique of work. The original can be found here at Troploin. He also dutifully notes that without the abolition of work there can be no communist revolution or communism. We hope you enjoy reading this as much as we enjoyed translating it. ¡A la chingada con el trabajo!

https://ediciones-ineditos.com/2018/03/08/getting-rid-of-work/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
10. März 2018, 00:29 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Proletariat, Alternative und Kommunisierung Antworten mit Zitat
Fragen und Antworten zum Proletariat, zur Alternative und zur Kommunisierung "hier und jetzt":

Zitat:
Vous mettez parfaitement le doigt sur le problème : il est en effet difficile aujourd’hui de concevoir d’une part que le prolétariat ne constitue en rien une extériorité au capital, et d’autre part que c’est cette classe, telle qu’elle est, qui fait la révolution. Je précise « aujourd’hui », car ce postulat a longtemps été le point de départ de ce qu’on appelle « le marxisme », dont la vision du mouvement révolutionnaire n’est aujourd’hui plus la nôtre, que ce soit dans son déroulement ou dans ses buts. Aucun marxiste des années 30 n’aurait supposé qu’il faille que le prolétariat soit autre chose que ce qu’il est pour devenir révolutionnaire : il pouvait être discipliné, organisé ou conscientisé, mais devait de toute évidence demeurer la classe du travail pour pouvoir faire la révolution. Il a fallu attendre les années 1970 pour que ce genre de conception soit remise en cause. Aujourd’hui, que ce soit le prolétariat tel qu’il est qui fasse la révolution paraît difficile à soutenir. C’est pourtant un des points centraux de la théorie de la communisation. La revue Théorie communiste donne même pour fondement à sa démarche la fameuse question « Comment le prolétariat, qui n’est qu’une classe du capital, peut-il abolir toutes les classes et le capital ? », et c’est exactement de cela dont il s’agit.

https://carbureblog.com/2018/03/17/questions-et-reponses-sur-le-proletariat-lalternative-et-la-communisation-ici-et-maintenant/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
17. März 2018, 18:35 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag ILC Antworten mit Zitat
Il lato cattivo, zweiter Teil:

Zitat:
La succession des cycles historiques de la lutte des classes illustre la tendance pas du tout aléatoire à la séparation croissante entre le contenu de la révolution bourgeoise et celui de la révolution communiste. Plus le mode de production capitaliste se développe dans le temps et dans l’espace, plus à son tour, le contenu du communisme formulé par la théorie brûle les ponts qui le rattachent aux révolutions historiques de la bourgeoisie. En cela, la vision du communisme ne devient pas « ce qu’elle aurait toujours due être » ; tout simplement elle se reformule au contact de nouvelles conditions. De la revendication initiale d’une simple répartition égalitaire des biens et des travaux, elle évolue vers la remise en cause de tous les aspects de la vie humaine, englobant dans le champ visuel de sa critique de divisions et d’antagonismes plus anciens (travail/non travail, rapport être humain/nature, identités sexuelles), que le mode de production capitaliste a englobé et refaçonné à son image.

http://dndf.org/?p=16763


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
01. April 2018, 14:59 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag SNCF Antworten mit Zitat
Zur Reform der SNCF:

Zitat:
Mais défendre les cheminots au nom du chemin de fer, de la qualité du service ou de son supposé caractère écologique, c’est englober le travailleur dans son produit, faire du prolétaire une chose de la machine. Dans ce discours, les cheminots deviennent les « moyens humains » du chemin de fer. Lorsque les travailleurs de l’industrie automobile se mettent en grève, est-ce qu’on met en avant le caractère écologique des véhicules qu’ils construisent ou la qualité de leurs moteurs ? Mais voilà, il semblerait que du fait que la SNCF soit un service public, en son sein, les cheminots ne s’y appartiendraient plus, qu’ils soient une partie du bien commun de la nation, un peu comme les poilus de 1914. Ils deviennent nos cheminots. Dans cette veine de nationalisme productif, on se plaît d’ailleurs à rappeler que lesdits statuts datent de la fin de la Première guerre, pour services rendus à la nation.

https://carbureblog.com/2018/04/02/printemps-2018-sur-les-mouvements-sociaux-et-la-defense-du-service-public/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
02. April 2018, 14:29 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Spanische Übersetzung Antworten mit Zitat
Eine spanische Übersetzung eines schon etwas älteren Texts von TC:

Zitat:
La autonomía, en tanto perspectiva revolucionaria que se realiza a través de la autoorganización, es paradójicamente inseparable de una clase obrera estable, fácilmente discernible en la superficie misma de la reproducción del capital, consolidada en sus límites y en su definición por esa reproducción, y reconocida en su seno como interlocutora legítima. La autonomía es la práctica, la teoría y el proyecto revolucionario de la época «fordista». Tiene como sujeto al obrero y presupone la revolución comunista como emancipación de éste, es decir, como emancipación del trabajo productivo. Presupone que las luchas reivindicativas son el punto de apoyo de la revolución y que el capital reproduce y confirma una identidad obrera en el seno de la relación de explotación. Todo esto ha perdido cualquier fundamento.

http://dndf.org/?p=16859


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
06. Mai 2018, 21:07 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag TC 26 Antworten mit Zitat
Auszüge aus TC 26:

Zitat:
A la fin des années 1970 / début années 1980 (concomitance des grèves de l’automobile et des Marches sur laquelle nous n’insisterons jamais assez), deux phénomènes sociaux se rencontrent. D’une part, la fin de l’identité de l’immigré par le travail à laquelle se substitue la culturalisation de celui-ci et de sa descendance (leur présence irréversible) et, d’autre part (les deux ne sont sans liens, mais aucun n’est la cause de l’autre), la restructuration du mode de production capitaliste, la mise en place d’un nouveau paradigme de l’achat-vente de la force de travail, de sa précarisation et flexibilisation généralisée, la transformation des types d’emplois avec une désindustrialisation relative. Ce nouveau paradigme fixe la culturalisation qui devient essentielle et le marqueur des modalités d’utilisation de ceux et celles qui sont ainsi désigné.e.s. L’immigré n’est plus défini par le travail qu’il occupe, sa « présence transitoire », sa marginalité dans la société française qui le laissait quasi extérieur à la plupart des aspects de la vie sociale, culturelle et associative sans parler de la vie politique. C’est maintenant ce marqueur qui, quoi qu’il fasse lui colle à la peau, qui définit les emplois qui seront les siens, sa discrimination résidentielle, scolaire, la pression administrative et policière. Il est « d’ici », mais à tout moment on peut revenir sur le code de la nationalité, déposer des projets de loi sur la double nationalité qui n’aboutissent pas mais existent cependant, promulguer des mesures instituant la « double peine », créer un débat national sur « l’identité française », investir un Comité de sages sur la laïcité. Tout cela crée une suspicion, une instabilité et une discrimination aussi constantes les unes que les autres dont la situation des sans-papiers est le modèle paroxystique.

http://dndf.org/?p=16870


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
14. Mai 2018, 02:31 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag TC 26 Antworten mit Zitat
TC 26 ist raus:

Zitat:
En réaction à l’éditorial de TC 25 intitulé « Comme un marasme », les camarades de « Tanqu’il » devenu « Que le Communisme » (QLC) publièrent, en octobre 2016, un texte de commentaires critiques sous le titre humoristique de « Où t’es TC où t’es ? ». Il s’agissait de nous faire savoir que nos interrogations sur le lien nécessaire entre lutte de classe et communisme remettaient en cause les lois de la gravitation universelle qui depuis Newton, Marx et la Sainte Famille font que les circonstances contingentes des luttes et des périodes n’affectent en rien la nécessité révolutionnaire de l’être du prolétariat tel qu’en lui-même l’Histoire l’a créé.

Depuis quelque temps, entre entrepreneurs en racisation et dénégateurs pour qui la race n’est là que du fait de malintentionnés qui veulent la substituer à la classe (la seule, la vraie dont ils s’imaginent les ayants droits depuis qu’ils sont orphelins du mouvement ouvrier), la segmentation raciale du prolétariat agite ce milieu qui, de fait, est le nôtre : celui de l’ « activisme », de l’ « ex-ultragauche », de l’ « autonomie », des « communisateurs » et, à la limite, des « indigènes » et des « décoloniaux », etc. Enfin, tout un milieu « radical » se déchire et parfois se tabasse.

http://dndf.org/?p=16874


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
17. Mai 2018, 21:26 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Riot. Strike. Riot Antworten mit Zitat
Eine ziemlich ausführliche Kritik von Riot. Strike. Riot:

Zitat:
In his lively and engaging book Riot. Strike. Riot, Joshua Clover presents a unique (and avowedly Marxist) argument for why he thinks employed workers are less likely to be the source of social upheaval and why, he argues, riots are replacing strikes as the major expression of social revolt in today’s turbulent capitalism.

There is a lot of interesting and original material in this book. Much of what Clover says about the turbulence of contemporary capitalism and even its apparent slowing down is on the money, even if one disagrees with some specifics of his analysis. More than that, he points to a rise in social struggle, a promise that everyone on the Left is certain to relish.

https://www.jacobinmag.com/2018/05/riot-strike-riot-joshua-clover-review


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
27. Mai 2018, 16:00 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Wenn die Aufstände sterben Antworten mit Zitat
Italienische Übersetzung von Wenn die Aufstände sterben von Gilles Dauvé:

Zitat:
1917-1937: vent’anni che hanno fatto tremare il mondo. Lo strascico degli orrori del fascismo, la Seconda guerra mondiale e gli sconvolgimenti che ne seguirono, furono l’effetto di una gigantesca crisi sociale, apertasi con le insurrezioni del 1917 e chiusa dalla Guerra di Spagna.

http://illatocattivo.blogspot.com/2018/06/quando-muoiono-le-insurrezioni.html


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
15. Juni 2018, 18:53 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Ägypten Antworten mit Zitat
Achter Teil der Serie über die lohnabhängigen Mittelklassen von R.F. und Bruno Astarian:

Zitat:
Nous en venons au Printemps Égyptien, qui est sans doute le plus important de ceux que nous avons avons à traiter dans cette partie empirique sur les luttes de la classe moyenne, avec ou sans le prolétariat, au cours de la dernière décennie. Il serait impossible de traiter le sujet de façon exhaustive sans lui consacrer un livre entier. Nous nous sommes concentrés, dans le récit aussi bien que dans l’analyse, sur les phases et les aspects qui sont les plus fondamentaux du point de vue du thème qui nous occupe dans ce feuilleton. Nous verrons que le cas de l’Égypte présente quelques analogies avec celui de la Tunisie, dont la première est d’être un exemple d’interclassisme franc, manifeste. Mais il y a aussi des différences : l’histoire économique et sociale du pays, sa taille, la composition du prolétariat et des classes moyennes, les clivages internes à la classe capitaliste, etc. L’issue des luttes n’a pas été la même non plus. Surtout, le cas de l’Égypte fournit des indications utiles sur ce que nous appelons la rupture de l’interclassisme, lorsque la classe moyenne salariée en lutte se désengagera de son association avec le prolétariat pour se ranger derrière les militaires. Voyons ça de plus près.

http://www.hicsalta-communisation.com/accueil/menage-a-trois-episode-8-printemps-egyptien-2011-2013-premiere-partie


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
29. Juni 2018, 14:13 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Dauvé - Federici Antworten mit Zitat
Eine Antwort auf Dauvés Kritik an Silvia Federici:

Zitat:
In critiquing Silvia Federici's Caliban and the Witch Gilles Dauvé highlights limitations in his own conception of the creation of the proletariat internationally, and his understanding of Marx’s work on slavery. These limitations are not unique to Dauvé, but as someone libcom cites as an influence, especially due to his insistence on the proletariat as a negative rather than positive category, and who has been influential on the communisation tendency generally, we should expect better.

http://libcom.org/blog/dauve-versus-marx-31072018


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
01. August 2018, 19:07 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag TC 26 Antworten mit Zitat
Eine Art Zusammenfassung der Nr. 26:

Zitat:
Le pas que doit franchir toute théorie de la révolution se voulant actuelle se résume en une formule : lutter en tant que classe est la limite nécessaire de la lutte de classe ; c’est là sa contradiction, sa dynamique, son possible dépassement dans la destruction du mode de production capitaliste. C’est l’unique façon historique, non militante et non normative de parler au présent de la révolution comme communisation.

Comme dans un kaléidoscope aux configurations changeantes, les segmentations raciales sont des déterminations objectives de l’existence du prolétariat comme rapport au capital. Aucune unité préalable de la classe ne peut les dépasser, elles appartiennent aux propres limites intérieures de la lutte en tant que classe que seul le processus révolutionnaire d’abolition de la classe peut anéantir. La question des segmentations raciales est alors (et dans ce sens) incontournable, d’autant plus que ces temps-ci la question « race / classe » est prise « entre deux feux », et parfois, au sens propre, entre deux baffes.

D’un côté, les entrepreneurs en racisation construisent leur racket avec « la race, la race ! », en en faisant la raison première de l’histoire universelle sous une forme militante comme les « Indigènes de la République » ou savante comme les « penseurs décoloniaux ». De l’autre, les derniers représentants de l’unité de la classe telle qu’en elle-même l’histoire exigerait d’elle et de son « être » son achèvement. Ceux-ci, tout en parlant souvent de « communisation » rejouent les airs les plus éculés du mouvement ouvrier et ne voient dans les entrepreneurs que des manipulateurs malveillants polluant la classe ouvrière telle qu’en son concept l’éternité la fige. Ceux-là ne rêvent que d’être institutionnellement reconnus par la République comme les représentants légitimes d’un groupe dont ils transforment l’assignation raciale en injonction d’appartenance. Chacun connaît son rôle et sert la réplique à son partenaire.

http://dndf.org/?p=17057


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
06. September 2018, 15:15 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Cuadernos de Negación Antworten mit Zitat
Erster Teil der englischen Übersetzung der 11. Nr. von Cuadernos de Negación, eine kommunistische Zeitschrift aus Argentinien:

Zitat:
We have decided to undertake the task of translation the whole of CUARDERNOS DE NEGACIÓN 11th issue (May 2018), entitled “Contra la valorización de la vida” (tr. Against the valorization of life). Here we present the first part of our translation. What follows is their work. All footnotes are from CUADERNOS unless otherwise noted. We feel this issue functions as a great way to introduce value-form theory to those adverse to critiques using Marxian categories since CUADERNOS do not use them to merely prop up notions of the dictatorship of the proletariat, or better management of production, or arguments for a transitional stage to communism: instead they show themselves to be clearly for the wholesale abolition of capitalism along with the features which weigh on those of us who are proletarians: work, our basic needs converted into commodities, wage-labor, general impoverishment, alienation and the general abstraction of daily life.

https://ediciones-ineditos.com/2018/09/13/cuadernos-de-negacion-against-the-valorization-of-life-part-i/


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
16. September 2018, 19:13 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Ägypten Antworten mit Zitat
Zweiter Teil über Ägypten von RF und BA:

Zitat:
Dans la première partie de ce texte, il s’est agi d’identifier les composantes et le devenir du capitalisme égyptien à la veille du Printemps Égyptien, puis de reconstruire la séquence des événements qui se sont déroulés de janvier-février 2011 au coup d’État de juillet 2013 et à la période immédiatement suivante. Dans cette deuxième partie, nous nous attacherons à une analyse d’ensemble de ces événements sous leurs différentes facettes.

http://www.hicsalta-communisation.com/accueil/menage-a-trois-episode-9-printemps-egyptien-2011-2013-deuxieme-partie#more-1684


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
01. Oktober 2018, 22:17 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Il lato cattivo Antworten mit Zitat
3. Teil der franz. Übersetzung von "Foto dal finestrino":

Zitat:
La « morale de la fable » (pas très fabuleuse) est donc la suivante : dans les conditions actuelles, le manque de plus-value par rapport au capital accumulé se traduit, entre autres, par un rétrécissement plus ou moins important de la composante extra incluse dans la rémunération de la classe moyenne – ce qui rend plus intelligible la vague de luttes dite interclassiste de 2008 à aujourd’hui. Dans les ébranlements qui ont marqué cette période, la règle générale se décline de diverses manières et comporte évidemment quelques exceptions : mais sous différentes formes, elle a été la prépondérance de la classe moyenne dans la rue. On l’a vu dans le mouvement Occupy aux États-Unis, dans les mouvements des Indignés en Grèce et en Espagne, dans la « révolte des tentes » en Israël, dans les protestations de Hong Kong, etc. Une fois saisies les différences qui marquent la composition sociale et de classe des formations sociales semi-périphériques et centrales, c’est ce qu’on a vu également en Iran en 2009, dans les mouvements antigouvernementaux au Brésil, en Turquie, etc… Ce n’est que lors des Printemps arabes en Tunisie et en Égypte qu’une véritable participation ouvrière a eu lieu : les autres composantes sociales de la protestation ont alors dû la prendre au sérieux.

http://dndf.org/?p=17164


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
29. Oktober 2018, 13:12 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag Kritische Gesichte der kommunistischen Linken Antworten mit Zitat
Auszüge von Histoire critique de l'ultragauche auf Spanisch:

Zitat:
El ‘período 68’ revitalizó la perspectiva programática sólo en la medida en que fue su crítica en actos, su contradicción vivida; resucitó las formas más radicales y, corolariamente, los impasses más productivos (la ultraizquierda).En el ‘período 68’, la ultraizquierda expresa de forma depurada los límites y las contradicciones del ciclo de luchas que entonces tocó a su fin.”

“Bajo la subsunción real del capital desaparece toda perspectiva autogestionaria. La conciencia de obrero o de productor de valores de uso desaparece bajo la conciencia de proletario o de productor de plusvalor. La realidad histórica de los consejos se convirtió en ideología en la interpretación consejista, que hacía de la organización de los trabajadores en y a partir de la empresa la destrucción de las relaciones de producción capitalistas.” […]

http://dndf.org/?p=17263


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
20. November 2018, 00:18 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag ... Antworten mit Zitat
Italienische Übersetzung von Astarians Anti-Arbeits-Text:

Zitat:
«[...] l'anti-lavoro dev'essere distinto dall'ordinario rifiuto del lavoro. Quest'ultimo si inscrive nella resistenza quotidiana dei proletari di tutte le epoche; fa parte dei loro mezzi di sopravvivenza di fronte alla noia e allo sfinimento del lavoro sotto padrone. Il proletario preferisce lavorare meno, o addirittura non lavorare, ogni volta che gli sia possibile. È l’effetto dell'esteriorità del lavoro salariato rispetto al lavoratore. Oggi, il rifiuto del lavoro è praticato a livelli di massa, e nei centri dell'accumulazione il welfare gli viene incontro. Tenuti in debito conto il carattere massivo della disoccupazione e le condizioni molto dure del lavoro post-fordista, il turn-over dei proletari fra disoccupazione (indennizzata, anche se malamente) e lavoro (insostenibile a lungo termine) è un fatto positivo per il capitale. D'altronde, anche i capitalisti più conservatori cominciano a riflettere sull'introduzione di un reddito universale. [...] la messa in prospettiva storica di alcune pratiche di lotta in fabbrica, come il sabotaggio, l'assenteismo e l'indisciplina in generale, rivela una trasformazione del contenuto di queste pratiche da pro-lavoro in anti-lavoro. È necessario periodizzare la storia del sabotaggio, che non ha sempre avuto una valenza anti-lavoro. Pervenuto a un certo grado di dequalificazione, il lavoro giunge a contrapporsi a se stesso nella misura in cui si oppone al capitale. Questo anche nelle sue lotte quotidiane. Il sabotaggio diventa irrispettoso dei mezzi di produzione, e distrugge ciò che consentiva ai sabotatori di lavorare. Pouget non arriva a tanto: egli era immerso in una cultura operaia che l'anti-lavoro odierno, allargandosi in anti-proletariato, rigetta alla stessa stregua del lavoro. Le vecchie pratiche, in apparenza molto radicali, vanno riconsiderate nell'ottica del superamento del movimento operaio tradizionale. Pouget e Lafargue costituiscono un esempio di autori ancora frequentemente citati da commentatori che, per un altro verso, rivendicano l'auto-negazione del proletariato e il superamento del lavoro. Ciò non è coerente.»

http://illatocattivo.blogspot.com/2018/11/alcune-precisazioni-sullanti-lavoro.html


Und eine kleine Polemik von TC gegen den Humanismus:

Zitat:
Il semblerait que ce n’est pas « bien » d’être « structuraliste » ou pis « structuraliste althussérien », il y aurait comme un problème, c’est jamais dit, mais ça transpire. Personne n’a jamais posé, de la même façon, de questions sur les niaiseries humanistes héritées de Rubel (icône de l’ultragauche), comme si elles allaient de soi, ou sur les grandes envolées hégéliennes relatives au travail et son dépassement, toujours assez chics et « radicales ». Ce ne sont que péchés véniels. Ce qui fait problème avec le structuralisme, c’est qu’on ne tend plus aux « gens » un miroir où ils pourront se reconnaître comme « personnes ».

Il faut préciser d’abord que la question de la relation entre « théorie de la communisation » et « structuralisme » ne se pose que pour TC et non en général pour la « théorie de la communisation » (cf. la question de Nathan). Astarian possède le Travail ; Dauvé possède l’Humain et la permanence d’une Révolution qui, épurée de ses « erreurs » et « manques », va peut être réussir la prochaine fois ; Coupat, la Pratique. Sous les rapports de production et l’agencement de l’exploitation qu’ils signifient, Dauvé, Astarian, Coupat et antérieurement Camatte ont toujours un objet défini de connaissance, une source finale et transcendantale se manifestant, selon leur vision (c’est-à-dire leur problématique), dans ce qui existe et le conformant (comme réalisation). Echanges, dans ses dénégations mêmes, affirme une norme de la lutte de classe et de la révolution. Le problème dit « structuraliste » de TC c’est qu’il n’y a rien en-deçà, au-delà, en surplomb, de la lutte des classes ici et maintenant.

http://dndf.org/?p=17307#more-17307


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
26. November 2018, 20:33 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Doc Sportello



Anmeldedatum: 10.09.2012
Beiträge: 1574
Wohnort: Stadt

Beitrag TC zu Strukturalismus Antworten mit Zitat
TC zu Althusser und Strukturalismus:

Zitat:
Il faut préciser d’abord que la question de la relation entre « théorie de la communisation » et « structuralisme » ne se pose que pour TC et non en général pour la « théorie de la communisation ». Astarian possède le Travail ; Dauvé possède l’Humain et la permanence d’une Révolution qui, épurée de ses « erreurs » et « manques », va peut être réussir la prochaine fois ; Coupat, la Pratique. Sous les rapports de production et l’agencement de l’exploitation qu’ils signifient, Dauvé, Astarian, Coupat et antérieurement Camatte ont toujours un objet défini de connaissance, une source finale et transcendantale se manifestant, selon leur vision (c’est-à-dire leur problématique), dans ce qui existe et le conformant (comme réalisation). Echanges, dans ses dénégations mêmes, affirme une norme de la lutte de classe et de la révolution. Le problème dit « structuraliste » de TC c’est qu’il n’y a rien en-deçà, au-delà, en surplomb, de la lutte des classes ici et maintenant.

http://dndf.org/?p=17307


_________________
"Die kommunistische Theorie kann nichts anderes sein als gebunden an die gesellschaftliche Praxis der proletarischen Bewegung, sie ist weder 'marxistisch' noch 'anarchistisch'." Jean-Yves Bériou, 1975.
15. Dezember 2018, 14:52 Benutzer-Profile anzeigen Private Nachricht senden
Neue Antwort erstellen    Forum-Übersicht » Literatur & Leseecke Alle Zeiten sind GMT + 1 Stunde
Gehe zu Seite Zurück  1, 2
Seite 2 von 2

 
Gehe zu: 
Du kannst keine Beiträge in dieses Forum schreiben.
Du kannst auf Beiträge in diesem Forum nicht antworten.
Du kannst deine Beiträge in diesem Forum nicht bearbeiten.
Du kannst deine Beiträge in diesem Forum nicht löschen.
Du kannst an Umfragen in diesem Forum nicht mitmachen.


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Deutsche Übersetzung von phpBB.de